Amnusique

Des sons qui restent en tête

jeudi

30

avril 2015

0

Commentaire(s)

Mayra & Mr.Mow – Magic Lady

Share on Pinterest

Mayra & Mr.Mow Magic LadyAujourd’hui Amnusique vous propose de vous ambiancer et de vous agiter avec le titre Magic Lady de Mayra & Mr.Mow. Magic Lady fait partie des rares morceaux qui rentrent dans votre tête, et ce, dès la première écoute, pour ne finalement plus jamais la quitter. Le genre de morceaux qu’on pourrait aisément retrouver en fond sonore d’une publicité pour Apple, devenus les maîtres en matière de choix musicaux pour leurs spots. Les auteurs de cette petite bombe aux accents pop et folk sont Mayra Matte Nunes aka Mayra et Nicolas Mollet aka Mr.Mow, deux artistes originaires du Brésil et de la région Parisienne, vivant actuellement à Paris. C’est en 2009 que les routes des deux musiciens se croisent. Ils commencent d’abord à composer ensemble puis décident, un an plus tard, de former le duo Mayra & Mr.Mow, qui deviendra finalement trio en 2013 avec l’arrivée de Paul Aloisi, le batteur du groupe.

Mayra est la voix de Mayra & Mr.Mow. Née en 1989 à Florianopolis, une petite île au sud du Brésil, Mayra découvre très tôt la musique et intègre le conservatoire dès l’âge de dix ans. Elle se spécialise dans le chant lyrique et le jazz et se nourrit de nombreuses influences comme Nina Simone, The Zombies ou encore Bjork. Sa première grosse expérience musicale, Mayra la vivra en 2010 au côté de General Levy, un artiste britannique de musique ragga, qu’elle accompagnera en tant que choriste sur son album « We Progressive » et sur scène lors de sa tournée Française.

Mr.Mow est quant à lui le guitariste à 6 cordes du groupe. Né en 1990 en région Parisienne, Nicolas découvre la musique de manière autodidacte en s’inspirant des artistes mythiques que sont Jimmy Page, Django Reinhardt ou encore John Lennon. En 2006, il intègre un groupe de rock appelé « Picadilly Circus » avant de s’orienter vers d’autres horizons musicaux. Ses voyages en Inde et sa passion pour la new-wave des Tangerine Dream, James Blake ou Nicolas Jaar façonneront ainsi l’univers du jeune artiste. Fasciné par la texture du son, Nicolas décidera de se spécialiser dans la composition électro acoustique en intégrant l’université de Paris 8.

C’est en 2010 que le projet Mayra & Mr.Mow voit le jour. Dans la foulée, les deux artistes signent sur le label X Ray Production qui les accompagnera dans toutes leurs sorties futures. La même année, le duo sort son premier EP intitulé « Maybe A Little Drink », comprenant notamment l’excellent titre éponyme de l’opus et Arctic Dreamer, morceau associant la superbe voix suave de Mayra et les quelques doux accords de guitare de Mr.Mow, d’une redoutable efficacité. Ce premier EP fut enregistré au côté de l’ingénieur du son Henry Blanc-Francard (fils de Patrice Blanc-Francard et cousin de Sinclair) et suivi d’une première tournée d’été en juillet et août 2011.

En 2012, Mayra & Mr.Mow passent un cap en sortant leur premier album intitulé Songs Orpheus. Cet opus pop-folk de 12 titres est délicatement saupoudré de clins d’œil destinés à la musique jazz, aux origines Brésiliennes de Mayra par l’intermédiaire de l’envoûtant « Falsos Amores »; mais aussi à la France, avec le seul titre de l’album chanté dans la langue de Molière, intitulé « Chimères ». Mention spéciale pour le titre d’ouverture, You’ve Gone, et ses phases « d’arrêt et de re-démarrage » de la mélodie absolument jouissives. On retrouvera également quelques titres déjà présents dans le premier du groupe. La sortie de ce Songs Orpheus est accompagnée d’un projet vidéo intitulé « Looking For Orpheus », réalisé en collaboration avec le collectif Golden Bear Crew (qui a aussi collaboré avec Biga Ranx) et Hugo Sobelman, et qui avait pour but d’illustrer huit des douze titres de l’album, par le biais de petites vidéos, d’hommages et de parodies, d’une minute chacune.

En 2013, le groupe prend racines dans un nouveau local de répétitions qu’ils partagent avec Hervé, un bassiste qui a notamment travaillé avec Jacques Higelin et qui leur transmet un peu de son savoir et de son expérience. C’est aussi l’année de leur rencontre avec Paul, leur nouveau batteur, qui vient se greffer au projet Mayra & Mr.Mow, et qui prend, pour le coup, un tournant beaucoup plus rock qu’auparavant. En 2014, cette nouvelle influence se concrétise avec la sortie de leur single pop-rock intitulé « Magic Lady » que l’on vous présente aujourd’hui. Ce titre, écrit sur les routes de leur tournée d’été, est un véritable appel au voyage, annonciateur d’un nouvel EP qui allait sortir quelques mois plus tard.

Cet EP c’est « Les Ardoines », opus de 5 morceaux produit dans la zone industrielle du même nom située à Vitry et publié en novembre dernier. Dans celui-ci, on retrouve évidemment le magique Magic Lady qui nous a tant séduit, mais aussi le titre pop et lunaire « We Were », une sorte de calme avant la tempête amorcée par l’excellent « Devil », titre à mi-chemin entre la douceur d’une Kate Bush et la colère rock d’une Izia (la touche d’Hervé ?). Wadtts conclut parfaitement ce formidable EP qui réveille en nous quelques souvenirs et sonorités des années 70 et 80 que nous écoutions dès le berceau, par le biais de nos parents. Bonne écoute à toutes et à tous.

Pour information, Mayra & Mr.Mow seront en concerts dans toute la France lors de leur tournée estivale 2015.

Pays : France.
Style musical : Pop, Pop-Folk, Pop-Rock.
Nom(s) : Mayra Matte Nunes, Nicolas Mollet, Paul Aloisi.
L’info en plus : Le projet « Looking For Orpheus » est visible sur la chaîne youtube de Mayra & Mr.Mow. Pour visionner les clips, cliquez ici.
Site web : ici
Maison de disque : X RAY PRODUCTION.

Articles similaires

Publié par : , Catégorie(s) : Albums et EP, Analyses, Nos morceaux, Pour s'agiter, Pour s'ambiancer

Graphiste et illustrateur dans une agence de communication le jour, administrateur et rédacteur web la nuit, Guillaume est le fondateur du site Amnusique. Sa plus grande fierté ? Il est Carolomacérien. Sa plus grande honte ? Il a possédé (et écouté) l'album de K-Maro durant son adolescence. L'artiste le plus présent de sa playlist ? Très certainement Parov Stelar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *