Amnusique

Des sons qui restent en tête

mardi

10

mai 2016

0

Commentaire(s)

Jardin Du Michel édition 2016

Share on Pinterest

JDMLe 31 mars dernier, le festival du Jardin Du Michel a enfin levé la bâche sur les derniers détails de son édition 2016, en annonçant la programmation complète qui fera vibrer les milliers de festivaliers présents à Bulligny les 3, 4 et 5 juin prochains. Il semblerait d’ailleurs que le potager de ce bon vieux Michel ait particulièrement bien passé l’hiver cette année, au vu de la qualité de la récolte qui vient garnir le panier en osier de cette 12ème édition. Le festival Bullignacien a ainsi décidé de miser sur l’éclectisme pour toucher un plus large public en faisant aussi bien appel à des vieilles branches, pour qui la scène n’a plus de secret, comme Hubert Felix Thiefaine, qu’à des fruits mûrs, mais loin d’être flétris, comme les incontournables Manu Chao ou Patrice. Le organisateurs ont également tenu à miser sur des jeunes pousses en devenir telles que Last Train, Nekfeu ou Biga*Ranx afin de donner ce coup de fouet qui aurait pu manquer à leur line-up. Si vous êtes perdus au milieu de tous ces noms, Amnusique décortique pour vous la programmation 2016 du Jardin Du Michel et vous dévoile quelques-uns de ses futurs temps forts…

Évidemment, ce serait vous mentir que de vous dire que nous connaissons l’intégralité des artistes qui seront présents en juin lors du festival. Alors, plutôt que de vous parler de ce qu’on ne connaît pas, nous allons nous cantonner aux musiciens que nous écoutons parfois, à ceux que nous maîtrisons parfaitement et que nous avons déjà eu la chance de découvrir sur scène.

JDM 2016

Manu Chao : 

Est-ce bien utile de vous présenter Manu Chao ? Si vous viviez dans une grotte ou en Patagonie avec Florent Pagny depuis une trentaine d’années, nous vous récapitulons en quelques mots ce qu’il faut retenir sur la carrière de cet artiste Franco-Espagnol des plus engagé :  Mano Negra, Mala Vida, Radio BembaMe Gustas Tu, Clandestino, Bongo Bong… la liste est encore longue ! Véritable machine à tubes à sonorités latines et transpirant la notion de voyage, Manu Chao a réussi à allier le succès planétaire et son idéologie communiste et altermondialiste durant toute sa carrière. Aujourd’hui, il se produit un peu partout sur le globe avec sa formation « La Ventura », que nous avions eu la chance de découvrir au Cabaret vert en 2012. Et si son show semble un peu répétitif parfois, il reste tout de même l’un des artistes les plus marquants de la fin du 20ème siècle.


Rone :

Erwan Castex aka Rone est un des rares artistes de musique électronique capables de réunir un public aussi large et aussi éclectique. Bien loin des clichés que l’on associe parfois à ce style musical, le Parisien s’est forgé un univers aussi dérangé qu’envoûtant. Son live est un véritable spectacle sonore et visuel dans lequel s’entremêlent les jeux de lumières et ses morceaux fétiches tels que Bye Bye Macadam, Parade, ou les quelques Créatures présents dans son dernier album. Rone est un artiste idéal pour ceux qui cherchent une alternative à la musique électro dite classique.


Patrice :

On ne connaissait pas Patrice avant qu’il ne remplace en grande pompe Gaëtan Roussel (blessé) lors de l’édition 2014 du Cabaret Vert. Le Sweggaeman avait pourtant su nous mettre rapidement dans sa poche de par sa voix exceptionnelle et son énergie folle sur scène, alternant entre chansons rythmées et ballades amoureuses. Digne hérité des Bob Marley, Bob Dylan et Fela Kuti, Patrice ravira aussi bien les fans de reggae que les amateurs de morceaux un brin plus romantiques.


Hubert Felix Thiefaine :

Nous n’allons pas vous mentir, Hubert Felix Thiefaine ce n’est pas du tout notre tasse de thé. Il n’en reste pas moins l’une des grosses têtes d’affiche, de cette 12ème édition du Jardin Du Michel, que nous devions forcément évoquer. Pour rester tout de même sur une note positive à son sujet, il faut avouer que son fils, qui l’accompagne sur scène, nous avait vraiment séduits lors de son passage à Alcaline sur France 2 en 2015. Si vous voulez vous délecter de « La Fille du coupeur de joints », c’est sur la Grande Scène le samedi 4 Juin que ça se passe !


Nekfeu :

Nous avions connu Ken Samaras aka Nekfeu il y a quelques années, par l’intermédiaire des battles de Rap Contenders, une époque bénie où le rappeur originaire de La Trinité n’était pas connu du grand public et n’arborait pas encore sa tignasse blonde. Depuis ses débuts en 2007, Nekfeu est passé par différents groupes tels que L’entourage, S-Crew ou 1995 et a gravi les échelons un à un jusqu’à décrocher une Victoire de La Musique en 2016, grâce son premier album « Feu », qui ne nous avait d’ailleurs pas forcément laissé un souvenir impérissable (bien trop proche de la scène hip-hop « grand public » qui nous déplaît). Espérons que la scène soit plus représentative du vrai potentiel du garçon, le Jardin Du Michel est un bon moyen de le découvrir.


Gramatik :

Bien qu’un peu déçus par la qualité en demi-teinte du live de Gramatik, déjà observé à deux reprises, nous conseillons tout de même aux adeptes d’électro, de jazz, de hip-hop et de swing de venir se libérer l’esprit au rythme des beats puissants du Slovène. Les Muy Tranquilo, While I Was Playin’ Fair, So Much For Love ou encore Fist Up viendront balayer d’un revers de main sa seconde partie de show, beaucoup trop dubstep et beaucoup trop violente à notre goût. La présence d’instruments sur scène incitera sans doute les plus réticents et réfractaires à se laisser tenter par l’expérience Gramatik. Pour ceux qui ne connaitraîent pas encore le phénomène, sachez que ses albums sont tous disponibles gratuitement en téléchargement. Détail non négligeable.


Biga*Ranx :

Biga*Ranx est sans doute l’artiste que nous connaissons le moins parmi ceux qui garnissent notre liste. Révélé sur Youtube, le Tourangeau a fait son petit bonhomme de chemin depuis ses débuts en 2001 et s’est imposé à la plus grande surprise de tous, dans un milieu du reggae qui semblait destiné à lui fermer ses portes. Voir un petit blanc, gringalet, qui fait du reggae, ça attire forcément l’attention des novices en la matière que nous sommes.


Last Train :

Et si nous ajoutions une petite dose de rock à notre sélection ?! Nous avons ainsi décidé de vous parler de Last Train, un groupe originaire d’Alsace, dont la moyenne d’âge est de seulement 20 ans, mais, qui semble avoir déjà acquis la maturité et l’énergie des plus grands monuments du rock Français et international. Récent lauréats du prix « Fair 2016 », aux côtés de Jeanne Added, Kid Wise, Grand Blanc, Cliché ou encore Jain, Last Train a pu bénéficier d’un accompagnement professionnel qui lui permettra d’acquérir une résonance encore plus importante à travers l’hexagone et l’Europe.


Pfel & Greem (C2C) :

Pfel et Greem sont la moitié du groupe C2C, de Beat Torrent et d’Hocus Pocus. Ils sont également quadruples champions du monde de DMC et quadruples vainqueurs des victoires de la musique en 2013. Quand ils ne se produisent pas avec leurs potes 20Syl et Atom, les deux Nantais ne sont jamais très loin l’un de l’autre malgré tout. C’est en 2015, à l’occasion du festival Ecaussystème, à Gignac en Quercy, que Pfel et Greem se sont réunis pour la première fois sur scènes en duo. Leur nouveau live devrait décoller les oreilles des festivaliers présents devant le Grande Scène.


Gérard Baste + Dr Vince + Xanax :

Celui qui aime à peu près autant la musique que le houblon débarque le 4 juin prochain, dans la Cabane du Michel, pour une petite boom qui devrait rester dans les mémoires, si, évidemment, l’alcool ne s’en mêle pas. Armé de son plus beau slip, Gérard Baste, leader invétéré des Svinkels et ancien de la maison Game One, prendra les commandes d’un Set endiablé placé sous le signe du hip-hop et de la déconne. Pour cette sauterie entre amis, notre Gégé national sera accompagné de ses deux potes Dr Vince, ancien des Svinkels et membre du « Crou Stupeflip » et de Xanax, également ancienne figure des Svinks. Et si on se faisait un petit Dj-Set Pompette à Bulligny?


DJ Netik :

Netik est le DJ le plus titré de l’hexagone. Avec trois championnats du monde (DMC) et deux championnats d’Europe à son actif, le Rennais s’est imposé en seulement quelques années comme l’une des références mondiales du turntablism et du scratch. Parmi ses projets récents, on retrouve notamment sa participation sur le dernier album de Smokey Joe & The Kid avec le génialissime morceau « Smokid All Stars ». Si vous aimez l’électro, le hip-hop et la bass music, rendez-vous devant la scène du Chapiteau pour admirer les doigts de fée du DJ enflammer les microsillons de ses vinyles.


Mais aussi ceux que nous ne connaissons pas… Dubioza Kolektiv, Victoria + Jean, Ocean Wisdom, La P’tite Sœur, Young Ice’s Babe, Son Del Salon, Irie Crew + Djanta + Blues Party Soudkilla, Tonton Suzanne, Steve’n’Seagulls, Al & The Black Cats, Oldschool Is Cool, Incredible Polo, The Yokel, Dirty Deep, Reid Hop King, Johnnh Mafia, Respublica Von Taztika, D-Track…


Récapitulatif

Électro : ★★★★★★★★
Hip Hop : ★★★★★★★

Rock, Punk : ★★★★★★
Ska, Reggae : ★★★★
Jazz, Blues, Soul : ★★★
Chanson Française : ★★
Country, Folk : ★★

Prix : 60€/70€/80€ pour le pass 3J / 35€ pour le pass journalier

 

Articles similaires

Publié par : , Catégorie(s) : Analyses et reportings, Festivals

Graphiste et illustrateur dans une agence de communication le jour, administrateur et rédacteur web la nuit, Guillaume est le fondateur du site Amnusique. Sa plus grande fierté ? Il est Carolomacérien. Sa plus grande honte ? Il a possédé (et écouté) l'album de K-Maro durant son adolescence. L'artiste le plus présent de sa playlist ? Très certainement Parov Stelar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *