Amnusique

Des sons qui restent en tête

vendredi

15

janvier 2016

0

Commentaire(s)

Moi Je – Suis

Share on Pinterest

Moi Je SuisAujourd’hui, Amnusique vous propose de vous évader et de vous ambiancer avec le titre « Suis » de Moi je. Pour vous la faire simple, Moi je, est un artiste de musique électronique au talent fou. Le Lyonnais âgé de 23 printemps s’est construit, depuis bientôt deux ans, son propre univers musical en réussissant un pari difficile, celui de moderniser le groove et le disco, dans un chemin encore différent de celui emprunté par L’Impératrice, pour ne citer qu’eux. Moi je c’est une vraie bouille de gentil et des t-shirts à fleurs qu’on qualifiera d’originaux, mais c’est surtout un répertoire tellement riche qu’il en est difficile de ne choisir qu’un morceau à vous présenter. Moi je a ainsi produit, en seulement quelques mois de carrière, des dizaines de mélodies solaires et radieuses à en faire danser la compagnie créole toute entière un slip sur la tête…

Moi je a pourtant un défaut, et pas des moindres. Non, il ne s’agit pas de son goût prononcé pour les hortensias, qui me rappelle bien douloureusement que ma mère allait en récupérer dans les poubelles de nos voisins pour les exposer dans le salon, mais plutôt du fait de ne jamais avoir pensé un seul instant à nous, modestes rédacteurs, lors du choix de son nom de scène. Imaginez-vous la difficulté d’introduire « Moi je » dans un article sans faire de fautes de conjugaison. C’est assez compliqué, voire impossible. Et puis, on m’a toujours appris que « Moi je », ça ne se disait pas, d’abord, nah. De ce fait, j’ai décidé d’écrire une petite biographie, de la même façon que Moi Je organise ses morceaux (toujours en débutant par moi jeu et en terminant par le nom de son morceau), à la différence près que j’engagerai mes phrases par Lui il.

Lui il – s’appelle Loïc Lassablière.
Lui il – est né à Lyon.
Lui il – a commencé sa formation musicale par le saxophone.
Lui il – tire ses inspirations de la scène disco, funk et soul des années 60 à 1980 ainsi que de la scène électro qu’il a découverte sur le tard.
Lui il – a signé sur le label Profil De Face Records.
Lui il – s’entoure très régulièrement de Simon Berard, son ami bassiste et guitariste.
Lui il – fait également fait appel aux chanteurs Léa Brachet et Babil Laheb ainsi qu’au guitariste Antoine Lartigue pour certains de ses morceaux.
Lui il
– a sorti un premier EP intitulé « Ris » en mai 2014.
Lui il – a sorti son deuxième EP intitulé « Fabrique » en septembre 2014, puis sa version club six mois plus tard, avec des versions revisitées de l’excellent morceau « Fais rien », réalisées par Petit Biscuit et Plage 84.
Lui il – a dévoilé un nouvel EP intitulé « Veux bien » en mai 2015, dont est tiré « Suis », avec une version remixée par Les Gordon.
Lui il – collabore en 2015 avec le label Crosswalk sur lequel il sortira en octobre dernier son nouvel EP « Profite » et qui sera utilisé dans le court métrage « Bachelorette Party » de Maud Lazzerini.

Lui il – réalise également quelques remixes par-ci par-là : POOM – LES VOILESChicaneur – RunKazy Lambist – On YouRise & Fool – Mirage Départ.
Lui il – a aussi des pochettes d’album vachement chouettes, il faut le souligner.

Moi je – suis emballé par cet artiste.
Moi je – suis envouté par « Suis ».
Moi je – danse sur « Profite ».
Moi je – suis fan de Moi Je.
Moi je – lui pardonne finalement tout. Les hortensias et le nom de scène.
Moi je – suis content d’avoir choisi « Moi » comme mot-clé pour le référencement.
Moi je – vous souhaite une bonne écoute à toutes et à tous.

Pays : France.
Style musical : Groove, Nu-Disco, Funk.
Nom(s) : Loïc Lassablière.
L’info en plus : Pour ses lives, Loïc s’est entouré de Babil Lachheb (au chant), Simon Bérard (à la basse) et d’Antoine Lartigue (à la guitare).
Site web : ici
Maison de disque :  Profil De Face Records, Crosswalk.

Articles similaires

Publié par : , Catégorie(s) : Nos morceaux, Pour s'ambiancer, Pour s'évader

Graphiste et illustrateur dans une agence de communication le jour, administrateur et rédacteur web la nuit, Guillaume est le fondateur du site Amnusique.
Sa plus grande fierté ? Il est Carolomacérien. Sa plus grande honte ? Il a possédé (et écouté) l’album de K-Maro durant son adolescence. L’artiste le plus présent de sa playlist ? Très certainement Parov Stelar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *